Le test de Bechdel : Ou sont les femmes ??

Publié le 9 Janvier 2016

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, du test de Bechdel. C’est Alison Bechdel, auteure de bandes dessinées, l’a mis en place dans les années 80, et ce qu’elle propose ici est assez intéressant. Ne trouvez vous pas que les femmes sont sous-représentées dans les films au cinéma ? Non ? Le test de Bechdel tient à montrer la faible part d’apparition des femmes dans les films par l’absurde : Un film réussis le test s’il a réussi à intégrer suffisamment les personnages féminins, il échoue si ce n’est pas le cas. Pour qu’un film réussisse le test, il faut remplir ces trois conditions.

Condition numéro 1 : Il faut deux personnages féminins identifiables au minimum.

Cette condition est très souvent remplie, quoique. Certains films ne montrent qu’un seul personnage féminin, voire pas du tout. En revanche, il n’existe presque pas (voire pas du tout ?) de film avec uniquement des personnages féminins. Et encore, il faut que le personnage soit identifiable, et pas un simple figurant ayant juste une réplique ! Shrek 1 rate déja : Fiona est la seule femme, à moins d'accorder de l'important à Cendrillon et blanche-neige que l'on ne vois pas plus de 15 secondes chacune, et pour ne rien dire.

Pff, galère d'être la seule fille du film...
Pff, galère d'être la seule fille du film...

Condition numéro 2 : Ces deux personnages féminins doivent parler ensemble.

C’est la que ça se casse la figure : de nombreux films ne remplissent pas cette condition. Prenez la trilogie du seigneur des anneaux : Trois personnages féminins, Arwenn, Eowyn, Galadriel, importants, mais qui ne se rencontrent jamais. Comme quoi se sont souvent les personnages masculins qui sont au cœur des intrigues… Bon, ok, c’est un livre à l’origine…

Communauté de l'anneau : pas de femme.
Communauté de l'anneau : pas de femme.

Condition numéro 3 : Le sujet de leur conversation ne doit pas être un personnage masculin.

En règle générale, si la condition numéro 2 est remplie, la 3 l’est également, mais ça se joue souvent à pas grand-chose. (Précision : le test ne détermine pas si un film est sexiste ou non)

Combien de films réunissent ces trois conditions ? D’après ce site, on tourne autour 57 pour cent de films validés, ce pourcentage, augmentant avec le temps. Quelques exemples ? Star wars 7 dont j’ai fait la critique, réussis le test, mais ce n’est pas le cas des opus numéro 3, 4, 5 et 6, malgré la présence de Leia ! Belle et Sébastien 1&2 dont j’ai parlé récemment échouent également, les deux seuls personnages féminins du deuxième film se rencontrant, mais ne s’adressant pas la parole. D’autres exemples parmi les films sortis en 2015 : « Vice-versa », « Avengers l’ère d’Ultron », « 50 nuances de Grey », » Hunger games 4 », « Le petit prince », « Les minions », « Jurassic world », « les 8 salopards » (sorti en 2016) ou « Cendrillon » réussissent le test, tandis que « Spectre », « Ant-man », « Madame Bovary » ( oui !) échouent…

"Désolé, Belle, tu n'est pas considérée comme un personnage féminin doué de parole..."
"Désolé, Belle, tu n'est pas considérée comme un personnage féminin doué de parole..."

Mais pourquoi les femmes tiennent-elles rarement un place importante dans les films ? Mes Hypothèse : Les films sont souvent écrits et réalisés par des hommes, qui créent davantage des personnages qui leur parlent pour centre de leur histoire, mais tiennent également compte de la société ou les fonctions sont plus souvent occupées par des hommes, depuis toujours… Parce que oui, les femmes sont encore sous-représentées dans de nombreux domaines, et pas qu’au cinéma. Je rajoute qu’on pourrait faire pareil pour le théâtre : combien de pièces de Molière réussiraient le test par exemple ? Pas beaucoup. Et pareil pour de nombreuses pièces qui sont écrites de nos jours…

Rédigé par Dooh

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article