Je tente David Bowie (Critique de Blackstar)

Publié le 22 Février 2016

Je tente David Bowie (Critique de Blackstar)

Ouhh ça fait longtemps que j'ai plus publié... mais les vacances sont passées, je suis reparti.

Il est mort il y a maintenant un mois : David Bowie. Cela ne m’a pas fait un grand choc à vrai dire : je ne le connaissais que de nom. Sans rire ! Je l’avais vu faire la couverture des Inrocks à propos d’une exposition à son sujet, me laissant croire que l’artiste était déjà mort. En décembre dernier, j’ai découvert qu’il était toujours vivant et qu’un nouvel album de sa part allait sortir. Et le 10 janvier, j’apprends qu’il est devenu ce que je croyais qu’il était déjà.

J’observe alors tous les médias endeuillés de la mort de l’homme de 59 ans, un génie paraît-il, auteur de 26 albums pour une carrière resplendissante, mais aussi un artiste, un vrai… Et voila que Blackstar, son album posthume sorti deux jours avant son décès, est le plus acheté en France durant tout un mois… C’est décidé, je dois rattraper mon retard et écouter Blackstar à mon tour ! Ok, c’est pas très original d’écouter l’album le plus acheté du moment…mais n’ayant jamais écouté du Bowie auparavant, je peut dire avoir un regarde « externe », non initié au style… Je précise que j’écoute cet album depuis plus d’un mois à présent, je prends juste le temps de me faire un avis constructif, étant difficile de juger des chansons du premier coup.

Je tente David Bowie (Critique de Blackstar)

Ma première surprise en considèrant l’album : « Y’a que 7 chansons ? » Bon, peut-être que l’urgence n’a pas permis la création de plus de titres… Puis, je commence par Blackstar, première piste… et dés que l’artiste se met à prononcer les premier mots, j’ai un sursaut : sa voix est molle, et il n’articule pas… « Mince, il est édenté David Bowie ?? ». Je ne passe pas un bon moment… Le reste de la chanson, qui dure 9 minutes 57, oui oui, ne me paraît pas plus glorieux, bien que moins insupportable. « Zut alors, c’est ça David Bowie ?? »

Et bien oui, c’est ça. Une sorte de rock-pop aux sonorités un peu datées de nos jours, et qui met beaucoup en avant la musique. Mais quelle musique ! Si je m’attendais à ça… ce n’est pas du tout ce que j’écoute d’habitude… et à écouter les quelques chansons suivantes, ce n’est pas mieux : Tis a pity She was a whore qui démarre au quart de tour se révèle très très linéaire et vite ennuyeuse, de même que pour Sue, la quatrième piste de l’album. C’est la que je me rends compte que c’est vraiment une histoire de goût : quelques jours avant, je lisais dans le nouvel observateur une critique très élogieuses du nouvel opus de David Bowie, encore vivant à ce moment la. Ce n’est pas la mort de l’artiste qui lui rapporte du mérité visiblement, comme cela arrive souvent… Bon, alors je pars du principe que l’album est bon quand même, ou en tout cas pour les amateurs du genre…

Bon, heureusement, les chansons vers la fin sont déjà plus abordables : Lazarus, la troisième, sortie un peu avant les autres est une ballade assez sympathique, mais la vraie bonne surprise est Dollar Days, qui en plus d’être assez jolie, prend un aspect dramatique lorsqu’on le chanteur chante « I’m dying to.. .» (« Je meurs … »). Girls love me est la seule chanson qui m’a plu tout de suite, bien qu’à force de durer, elle finit par me lasser un peu (En moyenne les chansons de ce disque font un peu moins de 6 minutes ! ). I Can’t give anything away « Je ne peux pas tout donner » prend aussi une dimension dramatique quand on sait ce qu’il est advenu du chanteur quelques jours après. La chanson est aussi linéaire, mais clos au moins l’album en beauté…

Deux clips sont sortir pour Blackstar : "Black Star" et ci-dessus, "Lazarus"
Deux clips sont sortir pour Blackstar : "Black Star" et ci-dessus, "Lazarus"

Finalement, il savait qu’il allait mourir pour sortir un album comme celui-la…Bon, je ne suis pas transcendé à vrai dire, j’ai trouvé une bonne moitié des chanson assez infâmes, et le reste est pas mal sans plus…ce n’est pas quelque chose que je réécouterais, et ça ne me donne pas spécialement envie de découvrir le reste de l’œuvre de Bowie (bien que avec 24 autres CDs à écouter, ça peut se comprendre peut-être ?). Par conséquent, j’hésite à donner une note. Parce qu’apparemment, c’est un bon album, comme ses précédents. Moi je n’en sais rien, je n’ai juste pas aimé. Alors ? … 9/20. C’est cruel, surtout pour un artiste qui laisse ici sa dernière œuvre, mais je juge aussi selon mon goût à moi pour faire cette petite critique, et c’est triste à dire, mais je n’ai pas aimé Blackstar. Du reste de l'oeuvre musicale de Bowie, je n'ai écouté que deux autres chansons : Changes, integrée à la bande originale du film Shrek 2, et Space Oddity, probablement son plus grand tube, par curiosité et crois que je les préfère à tout le nouvel album...

Rédigé par Dooh

Repost 0
Commenter cet article